position de leader. Exploitant le réseau numérique D2, avec un nombre d'abonnés de l'ordre de 2,7 millions d'abonnés, Mannesmann Mobilfunk est toujours en tête devant T-Mobil, la filiale de Deutsche...

position de leader. Exploitant le réseau numérique D2, avec un nombre d'abonnés de l'ordre de 2,7 millions d'abonnés, Mannesmann Mobilfunk est toujours en tête devant T-Mobil, la filiale de Deutsche Telekom (2,5 millions d'abonnés). E-Plus, le troisième réseau exploité est toujours très loin derrière. Selon les spécialistes, le nombre total d'abonnés de ces trois réseaux numériques (y compris au réseau analogique C) devrait s'élever fin 1997 à plus de 8 millions (5,5 millions un an avant). D'ici la fin du siècle, 15 millions d'Allemands pourraient utiliser un téléphone mobile. (L'Agefi - La Tribune - 12/06/1997)