Selon les statistiques établies par le CSA à l'issue de sa propre enquête réalisée auprès des câblo-opérateurs, il ressort qu'au 31 décembre 1997, 667 autorisations pour l'exploitation de 566 réseau...

Selon les statistiques établies par le CSA à l'issue de sa propre enquête réalisée auprès des câblo-opérateurs, il ressort qu'au 31 décembre 1997, 667 autorisations pour l'exploitation de 566 réseaux câblés desservant 1 141 communes avaient été délivrées. Au total, le câble français compte 2 360 574 foyers abonnés (dont 800 000 environ à des services collectifs), pour 7,3 millions de prises raccordables et 9 millions de prises à terme. En soulignant le caractère très concentré du marché français, le Conseil indique "les câblo-opérateurs ont réalisé en 1997 un chiffre d'affaires de 2,9 milliards de F, en hausse de 400 MF par rapport à l'année précédente". La CGV, France Télécom et Lyonnaise Câble représentent 85 % des prises raccordables et 80 % des abonnés. En général, ils exploitent des réseaux beaucoup plus gros que la moyenne qui se situe à 16 000 prises à terme, 12 900 prises raccordables et 4 400 abonnés. Plus de 34 % des foyers TV français sont aujourd'hui câblés, 10,7 % sont abonnés, soit une progression de 0,4 % par rapport à 1996. (Les chiffres clés du câble, la liste des réseaux câblés autorisés figurent dans la brochure du CSA de février 1998). (Stratégies Télécoms & Multimédia -1er au 98/04/1998)