de la CGC "satisfaite sous réserve de leur bonne application" des déclarations de Michel Delebarre, aucun ne croit à une mobilisation massive en évoquant la possibilité d'une grève sur le bout des l...

de la CGC "satisfaite sous réserve de leur bonne application" des déclarations de Michel Delebarre, aucun ne croit à une mobilisation massive en évoquant la possibilité d'une grève sur le bout des lèvres. (Les Echos - Le Monde - La Tribune - Libération - 08/09/1997)