Estimant que le prix à payer rendrait l'investissement difficilement rentable, le consortium Talkline, composé de la filiale allemande de Tele Danmark et de l'américain SBC Communications, vient d'a...

Estimant que le prix à payer rendrait l'investissement difficilement rentable, le consortium Talkline, composé de la filiale allemande de Tele Danmark et de l'américain SBC Communications, vient d'annoncer son retrait des enchères allemandes pour l'obtention des licences de téléphonie mobile de troisième génération (UMTS), devant débuter le 31 juillet prochain. Il ne reste plus que neuf candidats pour l'obtention de quatre à six licences. (Christine Weissrock - Atelier BNP Paribas - 15/06/2000)