A l'unanimité, le jury de l'appel d'offres s'est prononcé en faveur de CyC, consortium contrôlé par Telecom Italia, Endesa et Union Fenosa, les principaux actionnaires de Retevision. Une fois le feu...

A l'unanimité, le jury de l'appel d'offres s'est prononcé en faveur de CyC, consortium contrôlé par Telecom Italia, Endesa et Union Fenosa, les principaux actionnaires de Retevision. Une fois le feu vert du ministère du Développement obtenu, CyC investira 12,2 milliards de F en dix ans, créera 10 800 emplois dont 4 100 directs pour câbler les 1,7 million de foyers de la ville et de la région de Madrid. De son côté, MSC, la filiale de Cableuropa détenue à 10 % par France Télécom, ne proposait que 9 milliards de F et 5 000 emplois directs et indirects. Selon CyC, 31 % des foyers madrilènes seront câblés d'ici à un an, 90 % avant 2002 et la totalité en six ans. L'abonnement de base coûtera mensuellement pour 20 chaînes 28 F et pour un bouquet de 45 programmes 100 F. Dès cette année, CyC offrira des services téléphoniques 14 % moins chers que ceux de Telefonica et un accès à Internet. (Les Echos - La Tribune - 09/03/1998)