Telekom Austria vient finalement de choisir Telecom Italia de préférence à l’américain Ameritech pour prendre 25 % de son capital. Toutefois, ayant pour cela multiplier par six son offre initiale,...

Telekom Austria vient finalement de choisir Telecom Italia de préférence à l’américain Ameritech pour prendre 25 % de son capital. Toutefois, ayant pour cela multiplier par six son offre initiale, l’italien va débourser près de 13 milliards de F. En Espagne, l’opérateur italien détient une participation de 39,1 % dans le consortium Retevision Movil (téléphonie mobile) et des participations dans trois autres entreprises conjointes (téléphonie fixe et télévision par câble). Au Brésil, Telecom Italia a participé à la privatisation de Telebras. En France, il doit prendre le contrôle de 9 Télécom, la société de téléphonie fixe de Bouygues. (Les Echos 21/10/1998)