A l'issue d'une réunion samedi, le conseil d'administration de Telecom Italia, abandonnant son projet initial d'OPE, a proposé une offre publique d'achat (OPA) de 22,7 milliards d'euros au comptan...

A l'issue d'une réunion samedi, le conseil d'administration de Telecom Italia, abandonnant son projet initial d'OPE, a proposé une offre publique d'achat (OPA) de 22,7 milliards d'euros au comptant sur les 40 % du capital de sa filiale Telecom Italia Mobile (TIM) qu'il ne détient pas encore. L'OPA propose 6,84 euros pour chaque action de la filiale. Franco Bernabé, son directeur général, entend ainsi accélérer l'intégration entre les services de téléphonies fixe et mobile et augmenter la capitalisation boursière de Telecom Italia. (Les Echos - La Tribune - 29/03/1999)