Le groupe allemand a réalisé au premier semestre un chiffre d'affaires de 9,74 milliards d'euros, en hausse de 7 % par rapport à la même période de 1998, un résultat avant impôt et éléments except...

Le groupe allemand a réalisé au premier semestre un chiffre d'affaires de 9,74 milliards d'euros, en hausse de 7 % par rapport à la même période de 1998, un résultat avant impôt et éléments exceptionnels de 735 millions d'euros (+ 25 %) et un bénéfice après impôt de 250 millions d'euros (+ 10 %). Ces bons résultats sont dus essentiellement, selon le groupe, aux télécoms et l'ingéniérie. Les télécoms ont ainsi réalisé un chiffre d'affaires de 2,8 milliards d'euros (+ 34 %) et un bénéfice avant impôts et éléments exceptionnels de 643 millions d'euros, en hausse de 80,6 %. Pour sa part, l'activité ingéniérie a dégagé au premier semestre un chiffre d'affaires stable de 3 milliards d'euros, et un bénéfice avant impôts et éléments exceptionnels de 134 millions d'euros (+ 8,9 %). Les résultats des autres secteurs d'activité comme les composants automobiles et les tubes sont nettement moins satisfaisants.