L'opérateur espagnol vient d'acquérir, pour "environ 402 millions de livres" (615 millions d'euros) 5 % du capital de Pearson, le groupe de communication britannique, propriétaire notamment du Fin...

L'opérateur espagnol vient d'acquérir, pour "environ 402 millions de livres" (615 millions d'euros) 5 % du capital de Pearson, le groupe de communication britannique, propriétaire notamment du Financial Times, de chaînes de télévision, des éditions "Penguin" et d'un site de jeux en ligne. Les deux groupes sont déjà associés depuis 1997 dans Recoletos, la filiale espagnole de Pearson. Parallèlement à son entrée dans le groupe de communication, Telefonica cède à Pearson sa participation de 20 % dans Recoletos. Les deux groupes vont travailler en commun pour tirer profit de la croissance d'Internet et du multimédia dans les pays hispanophones et lusophones, notamment en Amérique latine. Directeur de l'activité conseil au cabinet Cesmo, Didier Jouanneau, explique "groupes de presse et opérateurs de télécommunication ont vocation à se rapprocher pour mettre au point des offres intranet. C'est un peu les synergies qu'essaient de dégager Vivendi entre Cegetel et Canal +". (Le Figaro - La tribune - 25/06/1999)