Privatisé depuis 1997, l'opérateur espagnol de télécommunications Telefonica vient de porter plainte auprès de la Commission européenne contre le gouvernement espagnol. L'opérateur accuse Madrid d...

Privatisé depuis 1997, l'opérateur espagnol de télécommunications Telefonica vient de porter plainte auprès de la Commission européenne contre le gouvernement espagnol. L'opérateur accuse Madrid de l'empêcher de relever ses tarifs pour les appels urbains. Selon Javier Revuelta, le vice-président de Telefonica, le gouvernement de José Maria Aznar ne respecte pas les directives communautaires concernant le rééquilibrage tarifaire qui aurait dû être effectué avant l'ouverture du secteur à la concurrence. Ces textes, selon Telefonica, permettent une hausse du prix des communications urbaines pour compenser une baisse des tarifs internationaux. Bruxelles a jugé recevable la plainte de Telefonica, selon le quotidien "El Pais", et a demandé à Madrid de lui fournir une réponse avant le 11 février. (Les Echos - Le Figaro - 29/01/1999)