Le groupe scandinave de télécommunications Newtel, qui devait naître de la fusion avortée la semaine dernière entre le norvégien Telenor et le suédois Telia, avait lancé, début décembre, une offre h...

Le groupe scandinave de télécommunications Newtel, qui devait naître de la fusion avortée la semaine dernière entre le norvégien Telenor et le suédois Telia, avait lancé, début décembre, une offre hostile de 1,59 milliards de dollars (1,58 milliards d'euros) sur Esat, le second opérateur de téléphonie mobile en Irlande, offre rejetée "vigoureusement" par le PDG d'Esat (voir la lettre du 2/12). Reprenant à son compte l'offre lancée par Newtel, Telenor vient d'annoncer son intention d'augmenter son offre sur Esat en la portant à 1,902 milliard de dollars (1,89 milliard d'euros). (Christine Weissrock - Atelier Paribas 23/12/1999)