Les gouvernements suédois et norvégien, propriétaires des deux opérateurs historiques, ont accepté hier les conditions posées par la Commission européenne pour donner son feu vert à la fusion. T...

Les gouvernements suédois et norvégien, propriétaires des deux opérateurs historiques, ont accepté hier les conditions posées par la Commission européenne pour donner son feu vert à la fusion. Telenor et Telia vont ainsi vendre leurs réseaux câblés respectifs, estimés à 2,5 milliards d'euros. La nouvelle société, évaluée à 46 milliards d'euros, donnera naissance au sixième opérateur européen et sera détenue, dans un premier temps, comme prévu, à 60 % par la Suède et 40 % par la Norvège (voir la presse du 21/01). (Christine Weissrock - Atelier Paribas)