Cette année, le résultat d'exploitation devrait "plus que doubler" par rapport à 1996 (2,9 milliards de F). Lors de l'assemblée générale des actionnaires d'hier, Serge Tchuruk, son PDG a présenté "l...

Cette année, le résultat d'exploitation devrait "plus que doubler" par rapport à 1996 (2,9 milliards de F). Lors de l'assemblée générale des actionnaires d'hier, Serge Tchuruk, son PDG a présenté "les premiers résultats tangibles" de la restructuration engagée fin 1995. Sur les trois premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires a augmenté de 12,1 %. Après la perte de 800 millions de F enregistrée en 1996, les télécommunications (60 % du chiffre d'affaires du groupe) doivent dégager une marge opérationnelle "en forte amélioration" , le chiffre d'affaires devrait dépasser 70 milliards de F pour cette année. Cependant Alcatel devra attendre encore un peu pour afficher une marge opérationnelle voisine de ses concurrents dans ce secteur les plus performants (soit 10 % du chiffre d'affaires). Aujourd'hui, le groupe vit une véritable révolution passant des commutateurs téléphoniques à des systèmes à plus forte valeur ajoutée comme les installations, les appareils de téléphonie mobile et l'internet. Alcatel affiche dans tous ces domaines de brillantes prouesses technologiques. Déjà d'importants contrats ont été signés pour la transmission rapide des données sur internet avec le système ADSL (internet 200 fois plus rapide). (L'Agefi - Les Echos - Le Figaro - 20/06/1997)