Life @ work

Un traducteur facilite l'accès à l'emploi des personnes malentendantes

  • 28 Mai
    2018
  • 2 min

A Viva Technology, nous avons rencontré Adrien Meslet, directeur de la start-up Ava, qui développe des outils de traduction pour rendre la communication accessible à tous.

Selon les derniers chiffres de l'OMS, il y aurait aujourd'hui près de 466 millions de personnes présentant une déficience auditive handicapante. En France, 7 millions de personnes reconnaissent avoir au moins une déficience auditive, ce qui représente tout de même 11.2 % de la totalité des habitants du pays. Quelqu'en soit la cause, la génétique ou une quelconque maladie par exemple, il s'agit d'un véritable obstacle à la communication, dans le cadre familial bien sûr mais aussi professionnel.  Si les troubles auditifs moyens n'ont pas véritablement d'effet sur le taux d'employabilité de ces personnes, le document "Etude quantitative sur le handicap auditif" note toutefois que "le taux d'emploi est par contre plus faible quand les personnes ont une limitation fonctionnelle auditive très grave, ou totale, seuls 49.8 % des personnes entre 20 et 59 ans sont alors considérés comme actifs occupés". Quand on sait que l'on estime que d’ici 2050, plus de 900 millions de personnes (soit 1 personne sur 10) souffriront de déficience auditive incapacitante, on comprend le caractère préoccupant de la question. C'est notamment ce qui a poussé la start-up française AVA à développer un outil d'accompagnement et de retranscription de paroles permettant aux sourds et malentendants de suivre une conversation de groupe. Un facteur essentiel d'inclusion sociale et professionnelle donc pour ces personnes mais pas seulement. En effet, Adrien Meslet évoque d'autres usages de son application. En ce qu'elle permet de retranscrire toutes sortes de discours, la solution de la jeune pousse pourrait intéresser la prise de notes dans les organisations et aider les collaborateurs dans leurs tâches quotidiennes. Encore, la start-up développe en ce moment une fonctionnalité de traduction en direct, grâce à leurs propres API, pour briser encore plus les barrières de la communication. Dans un monde d'information partagée, inclure tout le monde à la table des discussions apparaît tout à fait nécessaire.

Rédigé par Théo Roux