Selon le Financial Times, la société Turkcell Iletisim Hizmet, numéro un turc du téléphone mobile, pourrait désigner dès le mois d'août une banque chargée de préparer son entrée en Bourse d'Istanb...

Selon le Financial Times, la société Turkcell Iletisim Hizmet, numéro un turc du téléphone mobile, pourrait désigner dès le mois d'août une banque chargée de préparer son entrée en Bourse d'Istanbul. Son offre pourrait également concerner les pays étrangers avec une cotation à Londres ou New York et représenter jusqu'à 20 % du capital de la société. Actuellement, Turkcell est détenue à 51 % par le conglomérat de la famille turque Cukurova et à 41 % par le groupe industriel finlandais Sonera. Détenant 70 % du marché et comptant fin 1998 près de 2,3 millions d'abonnés, Turkcell a connu depuis 1995 une importante croissance. Alors que le nombre de ses abonnés a progressé depuis le début 1999 de 1,5 million pour atteindre les 3,8 millions, l'opérateur espère doubler le nombre de ses clients pour le porter à 7 millions d'ici à la fin de l'année, ce qui représenterait un chiffre d'affaires de 1,5 milliards de dollars (9,5 milliards de F). Le taux de pénétration du téléphone mobile en Turquie était jusqu'ici l'un des plus faibles (5 à 6 %). (La Tribune - 21/06/1999)