Le nouveau président du consortium européen de télécommunications Unisource, Boenk Van Marke vient de faire savoir que le groupe avait constitué une liste de partenaires potentiels susceptibles d’in...

Le nouveau président du consortium européen de télécommunications Unisource, Boenk Van Marke vient de faire savoir que le groupe avait constitué une liste de partenaires potentiels susceptibles d’injecter un nouveau capital dans l’alliance. Dans trois ou quatre ans, le groupe devrait également chercher à entrer en Bourse. A terme, le nouveau partenaire devrait contrôler entre 51 et 60 % du capital d’Unisource. Selon M. Van Marke “Unisource est actuellement en discussions avec deux banques d’investissement anglo-américaines et une décision finale sur l’identité du nouveau partenaire est attendue d’ici à la fin de l’année”. (L’Agefi Le Figaro 05/11/1998)