Selon l'hebdomadaire Der Spiegel, la prise de participation de Bell South prévue dans sa filiale de télécommunications o.tel.o n'étant pas assurée, Veba tient à disposition d'un partenaire étranger ...

Selon l'hebdomadaire Der Spiegel, la prise de participation de Bell South prévue dans sa filiale de télécommunications o.tel.o n'étant pas assurée, Veba tient à disposition d'un partenaire étranger 22,5 % du capital de sa filiale. (Le Figaro - Les Echos - La Tribune - 24/03/1998)