Le consortium composé de Vivendi Télécom International et du kenyan Sameer Investments vient de remporter le marché pour la création d'un second réseau de téléphonie mobile au Kenya. Jusqu'à prése...

Le consortium composé de Vivendi Télécom International et du kenyan Sameer Investments vient de remporter le marché pour la création d'un second réseau de téléphonie mobile au Kenya. Jusqu'à présent, ce secteur était monopolisé par la Compagnie des Postes et Télécommunications du Kenya (KPTC). La nouvelle société, évaluée à 250 millions de dollars, sera détenue à 40 % par Vivendi et 60 % par Sameer Investments. Les premières lignes devraient être disponibles en octobre 2000. (Christine Weissrock - Atelier Paribas)