Le conseil d’administration de Vivendi Universal a pris connaissance de la proposition de rachat de Vodafone pour 6,77 milliards d’euros, et de la position de contrôle de 44 % de Vivendi Universal ...

Le conseil d’administration de Vivendi Universal a pris connaissance de la proposition de rachat de Vodafone pour 6,77 milliards d’euros, et de la position de contrôle de 44 % de Vivendi Universal dans Cegetel. Après avoir examiné les parts de marché de Cegetel, les comptes actuels et prévisionels ainsi que les perspectives de développement sur les activités fixes et mobiles, le Conseil considère que le prix proposé par Vodafone ne reflète pas la véritable valeur de Cegetel. Il décide de ne pas accepter cette offre en l’état. Par ailleurs, selon la décision du Président du Tribunal de Commerce de Paris, statuant en référé, Vivendi Universal dispose de la totalité du délai prévu par les accords d’actionnaires pour éventuellement préempter les participations de BT et/ou SBC. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 30/10/2002)