éventuelle fusion a été évoquée dans la revue de presse du 12 juin. Selon le président de la FCC, Reed Hundt "une combinaison entre ATT et une compagnie régionale de téléphone est impensable". En te...

éventuelle fusion a été évoquée dans la revue de presse du 12 juin. Selon le président de la FCC, Reed Hundt "une combinaison entre ATT et une compagnie régionale de téléphone est impensable". En termes voilés, la FCC s'oppose ainsi au projet de fusion entre ATT et la principale compagnie régionale américaine de téléphone SBC, sans toutefois mentionner directement le nom de cette dernière. Non seulement, la SBC dessert le Texas et trois autres Etats du Midwest, mais également la Californie et le Nevada. Reed Hundt a affirmé qu'ATT était "déjà présent" dans toutes les régions couvertes par des Baby Bells et "offre ses services aux mêmes clients". Par ailleurs, de nombreux responsables et des associations de consommateurs redoutant un retour à une forme de monopole, les discussions entre ATT et SBC suscitent déjà un grand nombre de réactions hostiles. ATT et SBC sont respectivement numéro et numéro deux des communications cellulaires aux Etats-Unis. (Les Echos - 20/06/1997)