Si l'Europe, et plus particulièrement la France, se placent en outsiders par rapport aux autres régions du monde en matière de Wi-fi public, un plus large déploiement est toutefois attendu.

Wifi public : la course à la première place et des efforts à déployer

L'Europe se place en tête du classement des fournisseurs de Wi-fi public avec près de 50 % du parc mondial en 2014. Le continent serait d'ailleurs principalement porté par la France, qui dépasse même les États-Unis, le Royaume-Uni et la Chine en ce qui concerne le déploiement de bornes.

Néanmoins, la donne devrait être changée dans les années à venir, annonce le cabinet Maravedis-Rethink. Plus précisément, l'année 2018 devrait sonner le glas de cet avantage concurrentiel au profit de l'Asie et de la Chine. L'étude commanditée par le fournisseur de Wi-fi Ipass dévoile que cette dernière compte par ailleurs cinq fois plus de bornes de Wi-fi commerciales que les autres pays.

2018, c'est également la date qui devrait voir le nombre mondial de bornes dépasser les 340 millions, soit une borne pour 20 individus. La raison ? L'étude dévoile que les réseaux de transports vont offrir de plus en plus de bornes : le Wi-fi devrait être ainsi disponible dans 60% des avions contre 11% des trains d'ici 4 ans.

Rédigé par Aurore Geraud
Responsable éditoriale