agressive, WorldCom, née en 1983, s'est hissée au 4ème rang des opérateurs américains de services téléphoniques. L'aventure a commencé lorsque Bernard Ebbers a acheté des capacités de télécommunicat...

agressive, WorldCom, née en 1983, s'est hissée au 4ème rang des opérateurs américains de services téléphoniques. L'aventure a commencé lorsque Bernard Ebbers a acheté des capacités de télécommunications longue distance en gros, pour les revendre à prix "discount" aux entreprises. Sa croissance moyenne est de 30 % par an depuis dix ans, sa société capitalise aujourd'hui 25 milliards de dollars en Bourse. Depuis sa création, la société a réalisé près de soixante acquisitions, à chaque fois plus importante, plus chère. L'acquisition en 1996 de MFS pour 14 milliards de dollars qui avait quinze jours auparavant elle-même acheté Uunet, le premier fournisseur d'accès Internet aux Etats-Unis, lui a permis de disposer d'un réseau local unique en fibre optique dans 50 villes américaines, d'un câble sous-marin transatlantique et d'un réseau propre dans les principales villes européennes. Avec l'acquisition de Brooks Fiber annoncée hier, le nombre de ses réseaux locaux passe à 86. WorldCom s'est alliée il y a quelques temps à AOL pour prendre le contrôle de Compuserve, numéro un des services en ligne aux entreprises (voir la revue de presse du 09/09). Les 5,6 milliards de dollars de volume d'affaires réalisés en 1996 se sont répartis ainsi :