Les systèmes de messagerie sont d’une grande commodité pour les échanges intra et inter entreprises, mais la valeur juridique des messages ainsi échangés reste très incertaine en cas de contestation soit sur leur origine soit sur leur contenu. Le droit français reconnaît maintenant qu’un mail peut avoir exactement la même valeur probante qu’un écrit papier ; sous réserve que différentes conditions légales soient respectées. Au cours de cet atelier, Isabelle Renard nous présentera et expliquera l’environnement juridique applicable. Dans un second temps, Stéphane Molère fera une présentation de Privawall, une solution serveur qui facilite la gestion (Archivage, Filtrage de contenu, anti-virus…) et le chiffrement du système de mails.