En ce début d'été, il est temps de mettre à l'honneur les plus belles inventions des hommes. Et la technologie dont il est question aujourd'hui ne tient que dans une phrase : s'envoler dans les airs, sans dégager la moindre pollution ni le moindre bruit de moteur...

L’avion solaire solar impulse - également appelé HB-SIA - a encore fait parler de lui ! Il était en effet l’invité spécial  de la 49è édition du salon du Bourget consacré à l’aéronautique et à l’espace qui se tenait ce week end en Seine Saint Denis.

Cette belle technologie que l’on doit à Bertrand Piccard et André Borschberg est alimentée uniquement par 12 000 cellules photovoltaïques placées de part et d’autre des ailes de l’avion. L’énergie électrique engendrée par ces cellules alimente ensuite des moteurs à hélices qui peuvent générer une puissance de dix chevaux chacun. Et contrairement à ce que l’on pourrait croire, pour déplacer cette petite merveille d’1,6 tonne, il ne faut que très peu de vent ! En somme, des conditions météorologiques optimales doivent être réunies pour que l’avion silencieux et propre s’envole dans les airs...!

30 000 personnes étaient présentes ce week end pour assister au décollage de cet avion monoplace  Cet avion est « Une part de rêve dans un environnement industriel » selon Louis Gallois, le président exécutif d’EADS.

Car s’il est pour l’instant impossible de transporter des voyageurs à bord du Solar Impulse, ce projet est une promesse lumineuse pour l’avenir : pas besoin d’une goutte kérosène, ni même de biocarburant !

 

 

Rédigé par Estelle Caudal