sans contact. Actuellement, le marché de la carte à puce est basé presque exclusivement sur des technologies de carte à puce à contact (avec ou sans microprocesseur). La carte à puce sans contac...

sans contact. Actuellement, le marché de la carte à puce est basé presque exclusivement sur des technologies de carte à puce à contact (avec ou sans microprocesseur). La carte à puce sans contact apporte des fonctionnalités, des facilités et des gains importants de coûts tant aux utilisateurs finaux qu’aux exploitants. Elle s’adresse à deux marchés prioritaires: les transports en commun et les paiements. De nombreux marchés et services seront concernés à terme. ASK développe une technologie unique de carte à puce sans contact, basée sur la transmission par induction. Cette solution permet d’accélérer la vitesse de transmission des informations contenues dans une puce au lecteur. Très résistante, cette carte sans contact d’ASK a une durée de vie nettement plus importante qu’une une carte classique à contact. De nombreuses villes françaises et européennes ont déjà adopté la technologie ASK pour optimiser la gestion de leur réseau de transport urbain. Les stades des Glasgow Rangers (Ecosse) et de Roda (Hollande) l’ont également adopté. La puce multi-applicative permet de gérer les entrées et d’héberger une solution de porte-monnaie électronique destinée aux paiements effectués dans l’enceinte des stades. D’autres applications sont envisageables comme le porte-monnaie électronique généralisé, l’identification des biens et personnes ou bien encore les marchés de la sécurité. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 25/09/2000)