La censure sur Internet est une préoccupation de tous les instants pour le gouvernement chinois! L'AFP relate la fermeture par les autorités de deux des portails les plus populaires auprès des...

La censure sur Internet est une préoccupation de tous les instants pour le gouvernement chinois! L'AFP relate la fermeture par les autorités de deux des portails les plus populaires auprès des internautes chinois : Sina.com et Sohu.com.
 
Certains sites appliquent avec zèle la censure imposée par le gouvernement, il semblerait que d'autres fassent un peu de résistance. Ce serait une des raisons qui expliquerait que, depuis lundi midi, les portails Sina et Sohu ne répondent pas. Un message expliquant qu'ils sont sujets à des mises à jour apparaît quand un internaute chinois tente de s'y connecter d'après l'AFP.
 
 "Depuis hier midi, toutes les bases de données sont inaccessibles parce que les départements du gouvernement qui supervisent Internet censurent nos bases de données", a déclaré l'un des membres du service client de Sina.com à l'AFP.
 
 "Comme cela affecte à la fois Sina et Sohu, nos moteurs de recherche sont hors d'état", a-t-il poursuivi, sous couvert d'anonymat. Les témoignages au siège de Sina sont contradictoires. Alors que certains ont déclaré à l'AFP qu'ils avaient reçu un ordre du gouvernement, d'autres parlent de simple mise à jour du système.
 
Sina.com et Sohu.com avaient pourtant, avec plusieurs autres portails Internet, montré l'exemple en pratiquant l'autocensure de son contenu.
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 20/06/2006)