Les personnages ont souvent un rôle important dans la crédibilité des histoires, des films mais aussi des jeux vidéo. Et si de plus en plus de consoles et jeux vidéo sont conçus pour donner une impression d'immersion aux joueurs, ces derniers en réclament toujours plus.
Plus d'immersion, plus de crédibilité ! Et c'est justement ce sur quoi se penche un thésard du Centre Européen de réalité de Brest. Au lieu de définir manuellement la conduite des personnages qui entourent notre petit "bonhomme télécommandé", il propose de leurs apprendre à réagir par eux-mêmes. Et ce, en un temps réduit, grâce à un algorithme d'apprentissage par imitation.
Le principe : "chercher le meilleur choix de probabilité d'action pour que le personnage soit le plus crédible possible", explique à L'Atelier Fabien Tencé, porteur de la thèse. Et si l'idée ne vient pas de lui mais d'un dénommé Renaud Le Hy, lui a l'intention d'améliorer le tout et d'aller encore plus loin dans la recherche. En simple, il souhaite étendre cette notion d'apprentissage à tous les paramètres de l'avatar.
Dans la pratique, "l'avatar aurait uniquement conscience de la représentation de son environnement. Le système informatique à travers l'avatar va apprendre à réagir en fonction des informations et des données sensorielles", explique-t-il. Plus le joueur va contrôler et faire évoluer son personnage dans l'environnement virtuel, plus ce dernier va s'enrichir de réaction type face à des situations. L'idée étant "d'imiter le jeu d'un joueur et donc d'améliorer la crédibilité, pour que le contrôle d'un avatar par le logiciel informatique corresponde exactement au jeu d'un vrai joueur", conclut-il.
Le projet est encore en cours et sera prochainement testé. Patience, donc !