La réglementation Bâle II correspond à une vision économique des risques liés aux Systèmes d’Information. L’estimation des risques doit notamment être basée sur les données de pertes internes. Ainsi, il faut entre autres évaluer les éventuelles défaillances des processus internes ou des systèmes d’information, ainsi que les risques d’erreur ou de fraude. La sécurité des Systèmes d’Information est assurée par l’ensemble des moyens humains, organisationnels et techniques constituant une réponse adaptée aux risques et aux niveaux de risques identifiés. Dans cette dynamique, le RSSI et le DSI sont appelés à jouer un rôle important pour le progrès de la démarche de réduction des risques opérationnels. Le premier en apportant les réponses aux scénarios de risques informatiques vus par Bâle II (avec tous les outils à sa disposition : méthode Mehari ou modèle BS7799/ISO27001). Le second en élaborant un schéma directeur informatique s’appuyant sur des infrastructures alliant continuité de service, gestion du cycle de vie des données et simplification des infrastructures. MIBS et IBM s’associent pour apporter les réponses aux RSSI et DSI dans la mise en place des politiques sécurité et démarche projet, ainsi que les solutions techniques. Site Web : www.ib-group.com