Canada : une taxe sur le matériel informatique pour protéger l’environnement - Il y a de cela environ deux mois, l’Onu lançait un appel aux gouvernements en leur recommandant de prendre des...

Canada : une taxe sur le matériel informatique pour protéger l’environnement - Il y a de cela environ deux mois, l’Onu lançait un appel aux gouvernements en leur recommandant de prendre des mesures pour mieux recycler les produits informatiques (voir article 09.03.2004). Aujourd’hui, l’Alberta, un état du Canada, a trouvé le moyen de financer le recyclage des ordinateurs, de leurs écrans, de leurs claviers et tutti quanti. Sa solution prend la forme d’une taxe, comprise entre 15 et 45 dollars, et s’appliquant à tout achat d’un téléviseur, d’un ordinateur, etc. Selon le ministre de l’environnement de la région, 190.000 TV et 90.000 écrans d’ordinateurs sont jetés chaque année dans la province, et entassés dans des décharges, créant ainsi des dangers pour l’environnement et la santé. Allemagne : un producteur met un rôle aux enchères sur eBay – Décidément, tout est à vendre sur le site d’enchères en ligne eBay. Le metteur en scène et producteur Ralf List a choisi de remplacer les acteurs professionnels prévus pour le tournage de la comédie allemande « Mais, qui est vraiment Paul ? » par d’illustres inconnus, qui ont dû négocier leur casting sur Internet, et plus particulièrement sur eBay. C’est ainsi que Jasmin Bozic, une jeune femme de 24 ans, a déboursé 9.050 euros pour obtenir le rôle principal du film. Pour le metteur en scène, il s’agit de co-financer son premier film grâce à ces enchères. Espérons pour les acteurs en herbe que le film ait du succès, puisqu’ils devront se partager 2 % des bénéfices. Etats-Unis : PalmOne ouvre de nouveaux magasins – Vendredi, PalmOne a hissé le drapeau de sa marque sur un nouveau magasin situé au cœur de l’aéroport international de Philadelphie. Depuis 2002, PalmOne se tisse un réseau de distribution très discrètement, et compte aujourd’hui 11 magasins. Après Apple, Sony ou encore Gateway, c’est au tour de PalmOne de miser sur son célèbre nom, qui a connu un tel succès que pour certains consommateurs il est devenu le terme générique remplaçant l’expression « assistant personnel ». C’est à ce prix que PalmOne pourra conserver sa place de leader : en 2003, le cabinet IDC a estimé à 36 % la part de marché de PalmOne sur le segment des PDA. (Atelier groupe BNP Paribas - 10/05/2004)