Le lancement du téléphone intelligent d'Apple sera certainement enseigné aux étudiants en relations publiques comme étant le i(Phone)-Day, soit le plus grand battage médiatique dans l'histoire des télécommunications. L'atelier US y était pour vous...

Il est 18 heures. Toute une troupe dessine une ligne autour du block, attendant l'ouverture de l'Apple Store de San Francisco, situé sur Stockton Street. Toute la journée, plus de 150 personnes ont attendu patiemment, la plus part assis dans des chaises de jardin, couvert de leur duvet alors que descendait le brouillard de San Francisco. Quelques uns portaient même des t-shirts avec leur propre site internet, faisant la promotion de leur commerce. Le lien entre tous ces gens: vouloir être parmi les "premiers" à acheter l'iPhone.

Le premier à San Francisco, c'est Jerry Taylor. Il est arrivé la veille à 7 heures pour se faire une idée par lui-même de la longueur de la file d'attente. Ne voyant personne, il décide de devenir le premier acheteur de l'iPhone de la côte Ouest. Ce, alors qu'il ne sait pas encore s’il va acheter le précieux appareil... ou revendre sa place. Certaines se revendent en effet à 500 dollars!
Avant que les portes ne s'ouvrent, les clients décomptent les 30 dernières secondes, en chantant "Auld Lang Syne" [Ce n'est qu'un au revoir, Ndlr], comme s'ils entraient dans une nouvelle ère des télécoms.
Il est 18 heures. Le magasin du centre ville tombe l'habillage temporaire accroché à ses fenêtres sous les cris de la foule.
Apres avoir attendu anxieusement que la frénésie commence, une moitie du personnel d'Apple forme une haie d'honneur pendant que l'autre accueille les clients a la porte d'entrée avec un enthousiasme non feint. La file d'attente diminue, les fans du nouvel iPhone se faisant rapidement leur chemin vers l'entrée. Les accessoires pour le téléphone sont aussi disponibles. Certains clients se sont juste déplacés pour une sacoche en cuir ou un kit main libre...
Des paquets de téléphone trônent derrières les caissiers prêt a partir dans leur boites noires sophistiquées. Pour la petite histoire, la durée d'achat a même été mesurée: huit minutes en moyenne.
Avoir l'opportunité de souscrire à son abonnement en ligne a rendu l'acquisition du téléphone plus rapide. Peu après 19h, les gens peuvent rentrer et sortir du magasin sans fil d'attente. Mais quelques clients rapportent déjà avoir des difficultés à s'abonner chez, AT&T l'unique fournisseur du réseau sans-fil. 

Mathieu Ramage, Responsable éditorial de L'Atelier US