Très difficile d'échapper à l'euro dans les quotidiens d'aujourd'hui. Il faut dire que ce week-end a été décisif. Si les chefs d'Etat et de gouvernement des Quinze sont, sans difficulté, tombés d'ac...

Très difficile d'échapper à l'euro dans les quotidiens d'aujourd'hui. Il faut dire que ce week-end a été décisif. Si les chefs d'Etat et de gouvernement des Quinze sont, sans difficulté, tombés d'accord pour que onze d'entre eux lancent l'euro le 1er janvier prochain, il a fallu plus de onze heures de négociations pour trouver un accord politique sur la nomination du président de la BCE. Le Conseil européen, dans un simple communiqué, a ainsi annoncé "La Belgique, l'Allemagne, l'Espagne, la France, l'Irlande, l'Italie, le Luxembourg, les Pays-Bas, l'Autriche, le Portugal et la Finlande remplissent les conditions nécessaires pour l'adoption de la monnaie unique le 1er janvier 1999". Les parités des monnaies entre elles qui seront fixes et définitives à compter du 1er janvier 1999 ont également été arrétées. Le directoire de la Banque Centrale Européenne (BCE) est composé de six membres. ° Nommé président pour huit ans, le Néerlandais Wim Duisenberg (62 ans), actuel président de l'IME, s'est engagé à céder "volontairement" sa place en 2002, à un Français, Jean-Claude Trichet. ° Christian Noyer, a été nommé vice-président pour quatre ans (France - 48 ans, ancien directeur du Trésor, ancien président du Club de Paris) ° Sirrka Haemaalaeinen (Finlande - mandat de cinq ans) ° Eugenio Domingo Solans (Espagne - mandat de six ans) ° Tommaso Padoa-Schioppa (Italie - mandat de sept ans) ° Otmair Issing (Allemagne - mandat de huit ans). (Le Monde - 03-04/05 - Libération - l'Agefi - Les Echos - La Tribune - Le Figaro - 04/05/1998)