De plus en plus mobiles, les cadres français sont nombreux à empiéter sur leur temps personnel pour travailler. Leurs outils favoris ? Les smartphones et tablettes, indispensables à leurs performances.

Les cadres français accros à leurs données professionnelles… même en vacances !

Les cadres français sont de moins en moins derrière leur bureau. 54% d'entre eux passent la moitié ou plus de leur temps en rendez-vous clients, conférences, voyages d'affaires ou même en télétravail. C'est ce que rapporte l'étude menée par les sociétés Roambi et Zebaz. Une tendance forte qui va perdurer pour 61% des personnes interrogées voire augmenter pour 35% d'entre elles. Pourquoi cela ? Parce que désormais, l'accès à l'information ne se fait plus uniquement  derrière un écran d'ordinateur. Les devices mobiles (tablettes et smartphones), qui recueillent 47% des suffrages, sont les chouchous des cadres français et devancent même les ordinateurs portables. Exit le PC de bureau, le téléphone fixe et le fax, qui sont utilisés par moins de 10% des interrogés.

Par conséquent, si les cadres peuvent emmener leurs informations professionnelles partout ou presque avec eux, ils ne résistent pas à l'envie de les consulter. 89% d'entre eux lisent leurs emails plusieurs fois par jour. 62% d'entre eux les consultent même chaque jour. 82% se connectent en rendez-vous client, 78% au restaurant et 59% dans le train ou l'avion. Plus étonnant, 51% des cadres consultent leurs données professionnelles depuis leur lit et 35% avouent même les consulter aux toilettes. Des chiffres qui confirment que le travail marche parfois sur les plate-bandes de la sphère privée. 93% des décideurs admettent même qu'ils ont besoin de se connecter à leurs données professionnelles durant leurs congés! Pendant leurs vacances ou loisirs, les cadres français sont donc plus que jamais connectés. "Cette porosité ou cette contagion entre la sphère privée et professionnelle nous rappelle qu'il est essentiel d'ajuster ses messages ou ses informations lorsque l'on s'adresse aux professionnels", commente Frédéric Pichard, PDG de Zebaz. 

La mobilité et l'accès à l'information sont donc plus que jamais au coeur des préoccupations des cadres dirigeants français. Ils sont unanimes, la mobilité représente un levier de performance pour leur entreprise. 89% d'entre eux considèrent que les solutions de mobilité sont un moteur nécessaire à leur organisation. D'après l'étude, 70% des entreprises estiment que ces solutions de mobilité améliorent leur productivité alors que 19% d'entre elles estiment qu'elles sont un facteur de différenciation et de croissance. Toutefois, 16,4% des organisations considèrent encore les solutions de mobilité comme un "mal nécessaire". D'autres entreprises (7%), ne souhaitent pour leur part pas les mettre en oeuvre du tout. Si la mobilité et l'accès à l'information apparaissent plus que jamais au coeur des préoccupations de nombreux dirigeants français, elles doivent faire sauter les barrières de certaines entreprises, encore hostiles à leur utilisation. 

Rédigé par Marion Auvray