Après des escapades à Berlin et Londres il y a quelques mois, Le Camping avait fait le choix, fin juin, de présenter ses petits protégés aux investisseurs luxembourgeois lors d'un Demo Day. Le but : rencontrer un écosystème petit mais dense.

Pour son Demo Day de la quatrième saison, Le Camping avait choisi cette année Londres, Berlin, et le Luxembourg. Un choix qui peut sembler curieux quand on voit la « taille » du pays : 2 586 km² pour 524 853 habitants. Et ça, ce n'est que pour le pays ! Sa capitale ne comprend en effet que 100 000 habitants pour une superficie de 51,46km².

Un petit écosystème, donc ! Mais un potentiel intéressant, de par les différents investissements mis en place par l’État et les organismes publics. En effet, depuis maintenant une dizaine d'années le gouvernement luxembourgeois s'efforce de porter l'innovation et de lui donner plus de résonance. Ainsi, entre 2000 et 2012, les crédits budgétaires publics concernant la recherche et le développement sont passés de 28 à 280 millions d'euros, le but étant que l'intensité du R&D se situe entre 2,3% et 2,6% du PIB en 2020.

Au sujet plus particulièrement de l'écosystème des startups, Antoine Hron, chargé de projet Valorisation et soutien aux start-ups au Luxinnovation, l'Agence nationale pour la promotion de l'innovation et de la recherche, présent au demo-day du Camping nous explique: le Ministère de l’Economie et du Commerce Extérieur a confirmé que, sur la période 2010-2012, 18 startup avaient bénéficié du régime « Jeunes Entreprises Innovantes » pour un investissement public total de 12.2M€, entraînant une création de 295 emplois. Mais l’État n'est pas seul :le rythme de création des startup innovantes est en croissance sur les 3 dernières années : environ 35 projets innovants suivis par Luxinnovation ont débouché sur la création d’une startup en 2012.

L'investissement semble donc au rendez-vous : une bonne nouvelle pour nos lauréats de la 4ème édition du Camping – Znapp-It, Smiirl ou encore Decovery, qui ont croisé le fer avec les quelques startups luxembourgeoises présentes en minorité à ces pitching sessions. Car, en effet, le Camping était hébergé pour l'occasion par le Lux Future Lab, un des rares incubateurs luxembourgeois avec Luxinnovation, Technoport et PwC Accelerator, qui dévoilait également aux investisseurs certains de ses habitués.

Mais plus qu'une démonstration de force, cet événement fut surtout le moyen de montrer les avantages que peut offrir le Luxembourg face aux autres marchés européens : « en soutenant cet événement, nous avons tenu à renseigner les futures startup menant des activités de RDI sur l’environnement favorable que peut offrir le Luxembourg, notamment au travers de la loi du 5 juin 2009 relative à la promotion de la R&D et de l'innovation » continue Antoine Hron. « Le pays propose en effet des régimes de subsides publics intéressants en matière de développement commercial, et dispose en outre d’un régime fiscal avantageux en termes de propriété intellectuelle.

Rédigé par Aurore Geraud
Responsable éditoriale