Des diodes électroluminescentes intégrées à des vêtements peuvent être activées àdistance via une application

 Changer la couleur de ses habits depuis son smartphone, c’est désormais possible. Du moins, s’il s’agit de vêtements issus de la collection Lüme. Cette dernière a été présentée à la conférence internationale sur les wearable technologies à Zurich qui s'est tenu du 9 au 12 septembre. Des DELs sont ainsi directement intégrées dans le tissu sans contact avec la peau et permettent de renvoyer un éclat lumineux.

Elles peuvent prendre la forme de simplement points mais également de motifs floraux. Pour les activer, il suffit de l’indiquer sur une application dédiée, en choisissant la couleur souhaitée. La créatrice de mode et designeuse Elizabeth Bigger  indique que des améliorations pourront être rapidement apportées afin de rendre possibles d’autres options. Ainsi, les DELs pourraient prendre au choix, la couleur de l’environnement, de la météo, ou, encore plus intrusif, adopter une couleur en fonction des sentiments que celui portant les vêtements aura laissé transparaître sur Twitter.

Un autre choix est déjà accessible : laisser le vêtement changer de couleur en fonction de la musique ambiante. Et tout cela, sans que les vêtements paraissent marginaux, leur style étant finalement assez commun et les DELs n’en recouvrant en général qu’une partie. De plus, les diodes peuvent être enlevées pour le nettoyage des habits.

Par ses créations, Elizabeth Bigger a voulu utiliser les technologies existantes pour créer quelque chose de portable couramment, alors que la plupart des conceptions dans le domaine avaient été jusque-là farfelues, à l’instar de la robe Playtime dont L’atelier parlait récemment. 
 

Rédigé par Timothée Sicot
Chargé de veille