Dans un contexte où les Data deviennent précieuses, Data Does Good fait rimer données avec charité.

La charité de demain : confier vos données à des ONG ?

Les données, « pétrole du 21ème siècle » prennent de plus en plus de valeur marchande. Et même pour les organismes à but non lucratif. A l’ère des Big Data, la philanthropie prend un autre visage. Plutôt qu’un don physique (argent, don de sang), vous pouvez choisir d’offrir vos données shopping. Une façon pour les individus de se réapproprier la valeur de leurs données et d’en faire un usage libre et en toute conscience.

La start-up Data Does Good propose à ses utilisateurs de faire un don de données. Le principe est simple. L’utilisateur choisit une association et fait le don de son historique d’achat Amazon. La start-up utilise un algorithme qui élimine automatiquement les informations personnelles. L’organisme les regroupe avec d’autres données pour les vendre à des annonceurs. Si bien que chaque année, l’association élue reçoit d’un utilisateur l’équivalent de 15 euros de don. Pour le moment, le site ne propose de faire un don qu’aux associations américaines. On peut néanmoins espérer que leurs modèles inspirent d’autres philanthropes.

Selon Scott Steinberg, le co-fondateur de  Data Does Good: « Nous savions ô combien les données des consommateurs sont devenues précieuses. Nous avions remarqué aussi que les consommateurs n’étaient pas conscients du profit qu’il pouvait tirer de leurs données. Nous souhaitions aider les personnes à redevenir propriétaires de leurs données et les aider à percevoir leurs données comme une ressource de valeur plutôt que comme quelque chose à craindre […] Ce que nous aimons c’est la possibilité pour un individu de faire un don de données pour la cause qui leur importe. »

Possédez ses données au même titre que les tickets de caisse, sera-t-elle une manière de redonner la main aux individus qui se sentaient dépossédés de leur identité, pour en faire un usage plus charitable ?

Rédigé par Laura Frémy
Journaliste