Il est curieux de constater que les adresses de nombreux sites chinois se composent souvent d'une série de chiffres : 163.com, 18900.com, 7cv.com, 263.com, 5291.com, 3721.com, 126.com, hao123.com, etc. Difficile de retenir une adresse composée de chiffres qui n'ont aucun sens pourrait on se dire. Certes, excepté qu'une adresse Internet composée des 26 caractères de l'alphabet romain n'est pas forcément plus simple à retenir pour un chinois, surtout s'il n'est pas anglophone.

Les chiffres, langage plus universel, constituent alors dans de nombreux cas un procédé mnémotechnique très efficace pour se souvenir d'une adresse. D'autant que dans la culture chinoise, il est donné à certains chiffres un sens particulier, tantôt positif, tantôt négatif. Les séries de chiffres composant ces noms de domaine ont donc, contre toute apparence, un sens précis qui aide l'internaute à les retenir. Ils sont d'ailleurs choisis pour conférer un sens positif et une bonne image au site web. Parmi les chiffres à éviter figure le 4. Vous n'en trouverez aucun parmi les exemples donnés plus haut. Et pour cause, sa prononciation est très proche de celle du mot "mourir" ce qui lui confère une connotation très négative. En revanche, il est possible d'user, voire d'abuser, des chiffres suivants : 6 (chance), 8 (argent), 9 (longtemps) ou encore 10 (famille, ensemble), tous porteurs de sens très positif. Retenir une adresse web dans une langue qui n'est pas la sienne est depuis longtemps une difficulté. Un paradoxe, alors que les technologies de moteur de recherche acceptant les idéogrammes existent depuis longtemps. La société 3721 Technology Co. Ltd, basée à Pékin, est pionnière et leader sur le marché du "Chinese Keyword Services" (services de mot clés en langue chinoise). Le principe est simple : faciliter la navigation en remplaçant les adresses Web d'origine utilisant l'alphabet romain en adresses composées d'idéogrammes, plus faciles à retenir.