Grâce à Tactic, les malvoyants et malentendants pourront accéder au web plus facilement.

Hier encore, on vous parlait d'un outil à destination des personnes atteintes de surdité ou de cécité, les lunettes créés par Sony Digital, « Access Glasses ». Il y a quelques semaines, du dispositif Argus II développé par la société Second Sight

Cette fois ci, des chercheurs de l’Université de Valence se sont alliés à Innovatec et Indra pour mettre au point un système - au stade de prototype - destiné aux personnes utilisant le langage Malossi.

  Le Malossi est utilisé par les personnes souffrant de surdi-cécité (sourd et aveugle).A partir de ce language, les chercheurs ont fabriqué une sorte de gant pour pouvoir communiquer. Ce gant est muni de 26 moteurs représentant chacun une lettre de l’alphabet. Concrètement, si l'utilisateur fait un certain geste avec sa main, il active alors un des moteurs, correspondant à une lettre. En somme, de plusieurs mouvements de la main, il sera capable d'écrire un mot ou une phrase. Le gant est livré également avec chargeur.

Le gant est capable d'interagir avec deux interfaces, ordinateur et smartphone. Dans les deux cas, TACTIC permet aux utilisateurs équipés du gant, de surfer sur le Web, lire des livres ou autres fichiers texte comme des e-mails,  communiquer via Messenger et même obtenir une représentation tactile des images et de la musique. Tactic dispose également d'un interprète virtuel qui permet à tout utilisateur de communiquer avec un autre utilisateur du gant. Par ailleurs, ils ont aussi intégré un système d'aide en cas d’urgence, avec géolocalisation, qui permet d'envoyer un message à un autre utilisateur en cas de besoin d’aide. Selon les créateurs, cette technologie pourrait aider les personnes sourdes et aveugles à améliorer leur relation avec le monde extérieur. Le nouveau système n’est pour l’instant qu’un prototype, mais sera bientôt accessible à tous ceux qui le souhaitent.

Ce type d'initiative est ce dont on a besoin aujourd’hui. Utiliser la technologie pour créer de nouveaux usages n’est pas mal, mais je préfère autant et surtout celles qui répondent à un vrai besoin. Comme le dit si bien Pano Kroko, président du parlement mondial de l'environnement et ancien PDG de Seattle Wireless Inc, aux jeunes entrepreneurs du FounderBus : "Vous devez trouver le sens de votre vie. Ce que je veux dire, c'est que la création de startups devrait être motivée non pas juste par attrait de l'argent, bien que ça fasse rêver de créer le nouvel Instagram et de le vendre pour un milliard de dollars. Ca ne devrait pas être votre but dans la vie. Je pense que nous sommes tous des êtres humains qui cherchent un sens à leurs vies, et la façon pour vous d'y avoir un sens, c'est socialement. Et quand je dis ça, je ne veux pas dire par les réseaux sociaux mais en essayant d'avoir un impact dans la vie des autres, d'aider autrui."

Rédigé par Ana Cervera-Lozano
Journaliste