Pour faire face à un accroissement soudain de trafic sur un site ou à des problèmes de stockage, Scalr propose de construire une infrastructure évolutive et de gérer les problèmes de capacité.

Pour croître, il faut une infrastructure évolutive

Sans une infrastructure adaptée, la croissance des start-up peut être difficile à gérer. Scalr, une application de gestion open source, dans le cloud, supervise l'activité d'un site et propose l'automatisation des opérations du client en cas de problème. Si les téléchargements augmentent, l'application ajoute de la capacité serveur et, dès qu'ils diminuent, l'utilisation des machines diminue également. Cette fonction, connue sous le nom d'"auto-scaling", est réalisée par un robot d'administration système qui vérifie régulièrement l'activité du serveur. Si un site se prépare à lancer un nouveau produit et s'attend à l'enregistrement de milliers d'utilisateurs, Scalr prévoit les ressources nécessaires pour assurer une activité sans problème. Il met en place une base de données Web adaptée et les serveurs d'application, et configure les serveurs d'équilibrage de charge.

L'étalonnage peut se faire sur base du CPU, de la RAM ou de problèmes liés à la base de données. Si une base de données est surchargée, Scalr décide automatiquement d'y ajouter de la capacité, en fonction de l'input/output sur le disque. Sans cette technologie, la surveillance ne serait pas en mesure d'apporter une solution en cas de défaillance d'un serveur. Par conséquent, l'administration système commencerait à étudier le problème, ce qui pourrait prendre entre quelques minutes et quelques heures. Ici, lors de la défaillance d'un serveur, une commande de remplacement est envoyée et des dispositions sont prises pour en assigner un autre dans le cloud, réduisant ainsi tant la durée d'indisponibilité que le coût de restauration.

Afin de prévenir un accident potentiel de serveur, Scalr assure un backup régulier des données et utilise Amazon EBS pour le stockage de la base de données. L'Elastic Block Store permet aux utilisateurs de louer des ordinateurs virtuels sur lesquels ils peuvent faire tourner leurs propres applications. La machine virtuelle peut en autoriser un à enregistrer les données de manière souple, en fonction des besoins de l'entreprise. S'il y a une base de données maître dont les données sont répliquées sur deux satellites et que la base de données maître défaille, Scalr enverra une commande qui fera d'un satellite le responsable de la reconfiguration de la réplication et qui se mettra ensuite en contact avec Amazon EBS pour configurer le satellite en tant que nouveau "maître".

Rédigé par Marcus Burke