Voici une révélation qui devrait intéresser les parents. Il semblerait en effet que l'influence des pairs et la faible maîtrise de soi seraient les principaux facteurs qui alimentent la cybercriminalité chez les mineurs...

Détecter les jeunes hackers en cernant leur entourage et leur comportement !

C'est en tout cas ce que révèle une étude du département de criminalité de l’université de Michigan. Les activités pointées du doigt sont bien sûr le piratage informatique mais aussi l’intimidation en ligne ou encore les vols de fichiers, la pornographie, le harcèlement ou la cyber-intrusion...

Thomas Holt, professeur assistant de justice pénale, décrit à ce titre l’importance du rôle des parents qui auraient une place privilégiée pour détecter l’attitude de leurs enfants et cerner ainsi toute tentative de ce genre. "Il est essentiel de savoir ce que les enfants font lorsqu’ils sont en ligne, mais aussi d’être capables de savoir qui ils sont en ligne, et une fois déconnectés", explique-t-il. Il semblerait que leur fréquentation avec d’autres "cybercriminels", stimule également ce manque de maîtrise de soi ce qui provoque chez eux, des comportements parfois imprévisibles.

A en croire l’étude en effet, le manque de confiance dans la vie réelle contribue à ce que ces jeunes se sentent invincibles dans le monde virtuel qu’ils s’approprient ainsi de manière exacerbée. "Ces attitudes instables sont plus difficiles à cerner par l’autorité parentale", estime Thomas Holt en soulignant l’importance de renforcer le fonctionnement des systèmes contrôles parentaux en ligne... 

Rédigé par Estelle Caudal