Le gouvernement japonais avait affiché en janvier 2001 son ambition de devenir le pays le plus avancé au monde en matière de NTIC. En 2005, le Japon a atteint certains objectifs dans ce sens...

Le gouvernement japonais avait affiché en janvier 2001 son ambition de devenir le pays le plus avancé au monde en matière de NTIC. En 2005, le Japon a atteint certains objectifs dans ce sens : un réseau Internet le plus rapide et le moins cher du monde, et un commerce électronique devenu le deuxième au monde après celui des Etats-Unis.
Pour l'année 2005, la commission gouvernementale « Direction IT », attachée directement au Premier ministre, a publié ses dernières directives qui enjoignent de poursuivre l'effort cette année pour créer une société de l'information utile et sécurisée pour tous les utilisateurs.
La Direction IT constate que les résultats en matière de développement des infrastructures informatiques sur l'archipel sont satisfaisants après les 4 années de son activité. En revanche, elle constate également que certains domaines, tels l'administration, le secteur médical ou éducatif, tardent à appliquer les mesures qu'elle préconise pour les NTIC, alors que le but est de porter les Japonais à se sentir réellement bénéficiaires de ces technologies. Les dernières directives publiées mettent l'accent sur ces domaines, afin d'informatiser et automatiser davantage les systèmes sociaux.
A titre d'exemples de services concernés, la Direction IT cite les déclarations administratives (enregistrements des biens immobiliers ou d'entreprises nouvelles, taxes, formulaire de demande de passeport, documents d'import-export, etc.) qui seront mis à disposition en ligne, ou encore les expériences d'administrations locales utilisant la TNT (télévision numérique terrestre) ou Internet.
Dans le domaine médical , la mise à disposition des dossiers médicaux électroniques, le remboursement des dépenses médicales en ligne et le diagnostique à distance sont envisagés. Dans le secteur de l'éducation , la volonté d'informatiser les écoles, former les personnels et promouvoir la morale de la société de l'information auprès des élèves, est réaffirmée. La Direction IT évoque aussi les mesures contre le spam ou les escroqueries sur Internet, ainsi que pour améliorer la sécurité des informations personnelles , comme des priorités pour vivre sereinement dans une société de l'information. La traçabilité grâce aux étiquettes RFID (Radio Frequency Identification), la biométrie pour l'identification des passagers à l'étranger, et les systèmes de transports intelligents (ITS) font partie de la section pour améliorer la qualité de la vie quotidienne .
Pour atteindre les objectifs du plan gouvernemental e-Japan, le gouvernement va renforcer la fonction de CIO (chief information officer) de chaque ministère pour réaliser les projets le concernant. Le ministère de l'Economie et de l'Industrie japonais va introduire des logiciels Open Source, ainsi que dans des écoles primaires et collèges publics. Le gouvernement exploitera l'exposition universelle d'Aichi (du 25 mars au 25 septembre) pour effectuer de nombreuses démonstrations devant les visiteurs internationaux, notamment dans le domaine des ITS et des autres technologies de pointe.