Offrir aux adolescents l'égalité des chances face aux technologies de l'information et de la communication : c'est l'objectif de l'opération ''Ordi 35'', lancée par le Conseil général...

Offrir aux adolescents l'égalité des chances face aux technologies de l'information et de la communication : c'est l'objectif de l'opération "Ordi 35", lancée par le Conseil général d'Ille-et-Vilaine à la rentrée de janvier.

11.200 ordinateurs portables ont été prêtés par le département à tous les élèves des classes de troisième. Il ne s'agit pas d'un « cartable électronique » , comme on a pu le voir dans d'autres départements, mais bien d'un outil de découverte et de perfectionnement dont les adolescents auront une totale liberté d'utilisation à la maison.

En ce qui concerne l'école, le Conseil général a précisé que chaque enseignant était libre d'utiliser ou non ce matériel pendant ses cours. Dans un communiqué, le Conseil général explique sa démarche en précisant qu'il souhaite offrir à chaque enfant la possibilité de se familiariser avec son ordinateur sans craindre, à l'école, des jugements éventuels des élèves les plus expérimentés !

Côté pratique, les ordinateurs continueront d'être distribués dans les collèges publics et privés du département tout au long du mois de janvier. Ils seront récupérés au terme de l'année scolaire par la société spécialisée chargée de gérer les flux. Côté sécurité, un code personnel est associé à chaque élève, une plaque anti-vol est collée sur la coque et l'ordinateur est bloqué par un système de protection si le nombre de jours d'utilisation autorisés est dépassé. En cas de vol, le Conseil général assure que la couleur de l'ordinateur (rouge vif) est un élément imparable de reconnaissance.

Quel budget, pour le département ?

Chaque année, le Conseil général consacrera huit millions d'euros à l'opération Ordi 35. L'investissement est de 977 euros par ordinateur (logiciels, coque et clés USB compris). 1 300 ordinateurs restent en stock pour des échanges standards en cas de nécessité. Par ailleurs, 39 animateurs ont été recrutés pour leurs profils d'accompagnateurs. Chacun aura à sa charge entre deux et quatre établissements.

Leur mission consiste à aider les élèves à s'approprier leur ordinateur et à « raisonner » face à une panne ou à un dysfonctionnement courants. Pour les problèmes vraiment techniques, cinq spécialistes en informatique du Conseil général sont disponibles. Les utilisateurs en herbe profiteront même d'une hot line la nuit et les jours fériés !!

Les frais d'accès à Internet sont à la charge des élèves. Seuls les frais des boursiers sont pris en charge par le Conseil Général (10h par mois).

(Atelier groupe BNP Paribas - 06/01/2005)