Les démographes estiment qu’en 2050, la planète comptera plus de 9 milliards d’habitants. A cette irrésistible croissance démographique s’ajoute la raréfaction des terres arables liée au réchauffement climatique. Quant aux consommateurs occidentaux, ils ont érigé le manger sain en priorité, imposant aux professionnels une traçabilité absolue… Autant de défis inexorables pour lesquels peu de solutions ont été trouvées. Mais a-t-on vraiment tout essayé ? Du côté de l’écosystème US de la FoodTech, la conviction est que tout reste encore à faire.

A tort, la FoodTech est souvent cantonnée à des services améliorant le quotidien de jeunes occidentaux urbains. Or, la réalité est toute autre. Par son poids économique et la portée de ses innovations, la Food Tech constitue un écosystème de premier plan qui peut légitimement envisager d’apporter une solution aux problèmes alimentaires d’aujourd’hui et de demain. D’où vient cette certitude ? Des innovations débordantes du secteur, allant de l’agriculture cellulaire à la blockchain en passant par les communautés de foodies, et des circuits courts de distribution.


Téléchargez l'étude "Can technology be the magic food ingredient? 2017 US Foodtech trendsde L'Atelier BNP Paribas - North America (texte original en anglais)

L'Atelier présente son étude Foodtech
oo

étude de L'Atelier BNP Paribas

Can technology be the magic food ingredient ?
2017 US Foodtech trends
  • 16

    Jun 2016

  • San Francisco

Etude réalisée par Agathe Foussat, Senior Strategic Analyst, et Matthieu Soulé, Head of Consulting & Lab, à L'Atelier North America.

Rédigé par MATTHIEU SOULÉ
Analyste stratégique