Aujourd'hui s'est ouvert l'enregistrement des noms de domaine européens, logiquement dotés de l'extension .eu, et plus de 100 000 réservations ont déjà été enregistrées !

40 000 demandes ont été déposées dans les quinze minutes qui ont suivi le lancement du service, selon l'Eurid ( European Registry of Internet Domain Names ), l'organisme organisme désigné par la Commission européenne pour assurer la gestion de cette nouvelle extension.
Nous entrons donc dans ce que l'on appelle la période de "sunrise" ou préréservation : l'enregistrement est réservé aux organismes publics et aux détenteurs de marques déposées jusqu'au 6 février 2006. Ensuite viendra le tour des noms de sociétés et des marques non déposées, avant l'ouverture aux particuliers, le 7 avril prochain.
Le lancement est échelonné dans le temps pour éviter que trop d'entreprises ne fassent les frais de ce que l'on appelle le cybersquattage, le parasitage de noms de domaine. Bon nombre d'entre elles devraient donc logiquement se précipiter sur les réservations afin d'êtres sûres de disposer de leur adresse en .eu. Les noms de domaine sont ensuite accessibles aux personnes physiques ou morales établies dans l'Union Européenne.
Notons que 1400 noms de domaine en rapport avec les Etats membres ont été bloqués par la Commission Européenne. Impossible par exemple de réserver France.eu ou un nom de région, précise le site Domaines Info .
A ce sujet, lire aussi :

Le .EU : une chance de rééquilibrer la planète Internet (18/11/2005)
Quels noms de personne enregistrer dans la période de sunrise du .EU ? (18/04/2005)
(Atelier groupe BNP Paribas - 07/12/05)