GEWOS est un fauteuil conçu par le Fraunhofer pour mesurer en permanence l'état de santé de la personne assise. Un outil qui pourrait grandement améliorer la qualité de vie des personnes âgées.

J'ai toujours pensé que ma génération, d'ici qu'elle soit senior, n'aurait pas les mêmes soucis que nos grands parents. De santé, j'entends. Ce n’est peut-être même pas la peine d’attendre, car l'Institut Fraunhofer présente un projet à l'occasion du CeBIT de Hanovre, qui pourrait améliorer grandement la vie de nos contemporains seniors. Il s’agit d’un fauteuil intelligent, dans lequel on peut aussi bien sombrer confortablement, devant la télévision, que se maintenir en forme et en bonne santé.

Un coup d'œil à l'intérieur du fauteuil révèle des capteurs, des circuits et toutes sortes de câblage. Des microsystèmes intégrés dans les coussins d'assise, le dossier et l'accoudoir mesurent en permanence l'état de santé de la personne assise. « GEWOS mesure les principales fonctions corporelles et détermine la posture assise optimale. Le système indique à l'utilisateur comment il ou elle peut améliorer son assise afin d'être dans une position dite 'de santé' », explique Sven Feilner, spécialiste du département IIS en traitement de l'image et de la technologie médicale.

Bon, il faut juste se dire que c’est une nouvelle façon de regarder la télévision. Je m’explique : une sorte de tablette est intégrée au fauteuil et transmet les données au téléviseur via Bluetooth et WLAN. L'utilisateur peut ainsi visualiser sur sa télé les tendances de sa fréquence cardiaque, sa saturation en oxygène du sang, sa pression artérielle ou encore sa courbe pondérale etc. Une fois ces données réjouissantes affichées, le patient dispose d'un assistant de santé virtuel qui à partir de tout ça, propose une série d’exercices adaptés et modulables à mesure des efforts et progrès accomplis.

Autre fonction improbable: le fauteuil se transforme en rameur, oui, comme celui d'une salle de gym. Les accoudoirs deviennent les rames. Un support pour les pieds du rameur sort de sous le siège. Des capteurs perçoivent si les exercices sont exécutés correctement.

L'objectif est de créer un système d'aide facile à utiliser, et à adopter. En plus de son fauteuil d'exercice, GEWOS comprend une plate-forme Web qui fait office d'interface centrale de gestion des informations. La plate-forme est à destination des médecins, qui disposent ainsi de données pertinentes et à temps réel sur la santé de leur patient.

Rédigé par Ana Cervera-Lozano
Journaliste