Parce que surfer sur web, passer des coups de fil ou partir en balade peut se révéler être un vrai défi pour les personnes handicapées, l'Institut Fraunhofer et le fabricant de technologie médicale Otto Bock ont conçu un fauteuil roulant connecté pour répondre à ces besoins.

Un fauteuil roulant connecté pour aider les personnes handicapées

La vie des personnes handicapées est souvent jalonnée de multiples difficultés que la technologie pourrait combler. C'est en tout cas ce qu'espèrent des chercheurs de l'Institut Fraunhofer qui s'est associé avec le groupe d'origine allemande Otto Bock, spécialisé dans les techniques médicales. Ingénieurs et chercheurs ont donc couplé leurs compétences pour équiper un fauteuil roulant de nouvelles fonctionnalités. Celles-ci sont possibles en branchant au système de commande du fauteuil roulant déjà existant (joystick ou commande au menton) à un mobile, PC, télévision ou console de jeux via bluetooth. 

"Ce module permet aux usagers de gérer leurs périphériques comme s'ils avaient une souris. Ils peuvent ainsi gérer leurs emails, surfer sur le web et même envoyer un SOS en cas d'urgence à un proche ou à des secours", explique le Dr. Andreas Wenzel, directeur des recherches. Le système permet aussi de calculer en temps réel l'état du fauteuil. Par exemple, lorsque la personne handicapée souhaite effectuer une balade ou une course, l'application Android développée par les chercheurs lui permet de vérifier si la batterie du fauteuil tiendra tout le trajet directement sur son smartphone. L'application permet aussi aux utilisateurs de trouver des itinéraires accessibles en fauteuil roulant ou des toilettes adaptées. "L'utilisation du mobile est facilement combinable à un fauteuil roulant. C'est aussi une alternative aux écrans coûteux."

L'entreprise Otto Bock et l'Institut Fraunhofer ont déjà mené des tests avec succès et ont prévu de commercialiser les fauteuils à la fin de l'année. Les chercheurs espèrent de plus développer d'autres fonctionnalités liées à la domestique. "La prochaine étape de nos recherches pourrait permettre aux personnes handicapées d'effectuer d'autres tâches du quotidient telles que le réglage de la climatisation, des stores ou des lumières depuis le fauteuil." Autant de possibilités de rendre la vie des personnes handicapées plus facile et de permettre une plus grande autonomie dans la vie de tous les jours.

Rédigé par Marion Auvray