Le Conseil Economique et Social (CES) présentera à la mi-juin un projet d’avis sur le haut débit (le vrai) et la fracture numérique. Une quinzaine d’orientations sont préconisées (scinder la proprié...

Le Conseil Economique et Social (CES) présentera à la mi-juin un projet d’avis sur le haut débit (le vrai) et la fracture numérique. Une quinzaine d’orientations sont préconisées (scinder la propriété d’un réseau de son exploitation, c’est à chaque collectivité locale d’installer son ring optique (tout fibre), que chaque foyer puisse bénéficier de 2 mégabits/s au moins, que la technologie de l’avenir n’est ni l’ADSL, ni la BLR …. mais la fibre optique avec le WDM …). Voilà qui change du discours ambiant … Bref, le CES met les pieds dans le plat et préconise pour la France une stratégie à la suédoise, canadienne, coréenne … (une petite dizaine de pays se mettent en effet au très large bande) .. Espérons que ces thèmes d’avenir seront posés sur la place publique lors des prochaines élections présidentielles et législatives … Le rapport du CES sera présenté en séance plénière publique mardi 12 juin à partir de 14 h 30. Les personnes souhaitant assister à cette séance peuvent s’inscrire auprès du secrétariat général (secgen@ces.fr ou 01 44 43 61 85). Attention, le nombre de places est limité. Dès que le rapport sera approuvé, il sera consultable sur le site du CES (http://www.ces.fr) avec une interview du rapporteur A. Marcon. En tout cas, quelques collectivités locales commencent à se bouger … Et il paraîtrait que la Caisse des Dépôts serait submergée de demandes d’informations sur ces thèmes (et de financement) … (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 6/06/2001)