France Télécom va expérimenter, à compter d'avril, auprès de plusieurs centaines d'utilisateurs, son service d'accès à Internet et au Minitel depuis un même terminal, le Screenphone. Ce terminal d...

France Télécom va expérimenter, à compter d'avril, auprès de plusieurs centaines d'utilisateurs, son service d'accès à Internet et au Minitel depuis un même terminal, le Screenphone. Ce terminal de type Minitel est équipé d'un écran couleur et d'un système de connexion à l'Internet. Fabriqués par Alcatel et Matra Nortel, les Screenphone utilisent une version allégée de systèmes d'exploitation comme Windows CE de Microsoft et Java OS for Consumer de Sun. A la différence des PC, ils ne possèdent pas suffisamment de mémoire pour gérer toutes les opérations. Aussi, pour pallier cet inconvénient, une plate-forme développée par IBM, installée dans les locaux de France Télécom, se charge des manipulations plus contraignantes comme le téléchargement des logiciels. Trois offres tarifaires seront étudiées au cours des tests : une tarification à la durée de connexion, un paiement à l'acte ou un forfait global intégrant la location du terminal et les communications. France Télécom distingue parmi les utilisateurs retenus, ceux qui sont déjà connectés à l'Internet, ceux qui sont équipés d'un PC et les autres. Pour déterminer l'évolution du service, l'opérateur étudiera le comportement de ces différentes populations. France Télécom affirme "même si la mort du Minitel peut se concevoir, ce nouveau service n'est pas fait pour précipiter les choses. Mais l'opérateur doit s'adapter aux nouvelles technologies". (Informatiques Magazine - 19/02/1999)