Les e-commerçants n'ont qu'à bien se tenir. Les éditeurs de solutions de commerce électronique proposent de plus en plus d'outils capables d'améliorer réellement la connaissance client... Tout en permettant à ce dernier de s'exprimer!

Par Matthieu Guinard, expert en e-marketing
Les e-commerçants n'ont qu'à bien se tenir. Les éditeurs de solutions de commerce électronique proposent de plus en plus d'outils capables d'améliorer réellement la connaissance client… Tout en permettant à ce dernier de s'exprimer!
 
Je reviens de la convention annuelle du shop.org à Las Vegas, où le social networking et le "User Content Generation" étaient au centre des discussions. Le client/prospect n'était pas loin non plus, avec des outils de profiling, de traçabilité et de "marketing behaviour" tels que Knotice, un module qui permet de pister, en multicanal, les moindres faits et gestes du client ROI! Les technos de "viralité" ou de "buzz marketing" étaient certes présents également mais ce sont les éditeurs d'outils pour la construction de testimoniaux qui ont retenu mon attention. Ainsi le logiciel proposé par Bazaarvoice. Il permet aux utilisateurs de poster des critiques et des commentaires sur des sites marchands, et de prendre également à leur charge la gestion de leurs témoignages... Ces testimoniaux - subtilement mis en avant - pourraient alors rassurer, influencer, décider le prospect à passer à l'acte. Ce type d'outil est promis à un grand succès.
Allurent : mon chouchou !
Certes, d'après une récente étude de Forrester Research (The Shop.org State of Retailing Online study), seul un quart des cent trente sept plus grands sites d'e-commerce audités offre ce type de service. Mais près de la totalité des e-commerçants interrogés le positionnent comme stratégique pour améliorer leur taux de conversion et la notoriété de leur site. Tout cela est très bien, mais par la suite, une solution m'a particulièrement interpellé : celle de la jeune pousse américaine Allurent, en bêta test pour l'instant. Cette plateforme e-commerce est développée en Flex, et intégrée sous Flash 9. Ses points forts : rapidité d'exécution, fluidité des images et des vidéos, simplicité de navigation, ergonomie irréprochable (sur la démo, catalogue témoin de la société Banana Republic) et surtout extrêmement "click to buy". Mon chouchou! Puis, j'ai également remarqué - dans le désordre - des technos basées sur la 3D, My Virtual Model, société canadienne, qui propose aux internautes d'entrer toutes leurs mensurations, pour mieux visualiser online leur achat vestimentaire.
 
Des start-up surfant sur le web 3.0
 
Appétissant, mais le résultat final n'est pas encore satisfaisant. Pour les marketeurs, tester avant de généraliser une offre ou un message commercial est un pré requis. Et c'est également valable sur Internet. C'est pour eux que la société OfferMetica commercialise une application d'A/B testing simple d'utilisation et très facile à installer. Enfin une autre start-up, e Fashion Solutions, a la particularité de prendre 100 % en charge votre problématique e-commerce (back office, front office, logistique, distribution, call center, merchandising). Je vous invite à découvrir une de leur référence, le site de Jennifer Lopez (JLo). Dans l'ensemble, une belle moisson de start-up surfant sur la web 3.0 attitude. Des bémols ? Le contenu de certains workshops (trop généralistes en mode "avancé") et des intervenants trop souvent conceptuels. Prochain rendez-vous en Janvier 2008 !
 

 
Ps : votre marque est-elle "OPEN" ? Je vous invite à le vérifier en lisant le dernier livre de Kelly Mooney, une des intervenantes de Shop.org.
A lire à ce sujet sur le site de L'Atelier :

La Corée industrialise le mannequin virtuel(24/08/2007)

L'Atelier BNP Paribas