Polytechnicien, spécialiste de la sémantique des langages de programmation et principal promoteur de la recherche informatique en France, Gilles Kahn, qui occupait depuis mai 2004 la tête de...

Polytechnicien, spécialiste de la sémantique des langages de programmation et principal promoteur de la recherche informatique en France, Gilles Kahn, qui occupait depuis mai 2004 la tête de l'Institut national de recherche en informatique et en automatique (Inria) est décédé jeudi 9 février, à Garches, dans les Hauts-de-Seine. Gilles Kahn aurait eu 60 ans, le 17 mai prochain.
 
Entré à Polytechnique à 18 ans, Gilles Kahn avait exercé à Stanford, au Commissariat à l'énergie atomique (CEA), ainsi qu'à l'université d'Edimbourg avant de rejoindre l'Inria, en 1976. Il en devient directeur scientifique en 1993, avant d'en prendre la tête, en mai 2004.
 
Les travaux de Gilles Kahn en matière de sémantique des langages de programmation inspirent encore de nombreux chercheurs. Ils lui ont également permis de jouer un rôle crucial dans l'enquête consécutive à l'accident du premier lancement de la fusée Ariane V, en juin 1996.
 
Premier chercheur élu membre de l'Académie des sciences, en 1977, Gilles Kahn a longuement œuvré pour que l'informatique soit reconnue comme une science à part entière. Il est notamment l'auteur d'un rapport au Président de la République sur l'accès de tous à la connaissance.
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 15/02/2006)