Google contre Facebook : la guerre des géants a commencé

Nous, les gentils utilisateurs du réseau social le plus utilisé au monde, avions le pouvoir de donner notre adresse Gmail à tous nos contacts pour les compter automatiquement comme nos “amis”. C’était une chance. Google ne voyant pas avantages dans ces transactions, a bloqué subtilement ce procédé. Ce qu’il veut, lui, c’est avoir accès à nos listes d’amis Facebook.

Malgré cela, le réseau social a trouvé une parade pour éviter de céder au chantage du moteur de recherche. Il a tenu à expliquer à ses utilisateurs comment le faire manuellement. En réponse  Google s’est donc dit déçu que “Facebook n'ait pas investi son temps pour permettre à ses utilisateurs d'exporter leurs contacts”. Mais cela n’a pas empêché Facebook de changer ses habitudes et sa politique, car avec ses 500 millions de membres, il détient un pouvoir considérable sur son rival, et monnaye à prix d’or les précieuses informations détenues pour des partenaires évidemment sélectionnés.

Pour achever Google, Facebook s’apprête même à lancer son nouveau système de messagerie instantané. Les utilisateurs posséderont une adresse @facebook.compropre, qui leur permettra d’envoyer des mails à leur non-amis. Ce gigantestque projet est décrit en interne comme un “Gmail Killer”.

Difficile de savoir en vérité qui des deux géants a commencé à déplacer ses pions sur l’échiquier. Mais les mouvements de troupes ne passent plus inaperçus.

Rédigé par Elodie Ruet